MADAGASCAR- ROUTE NATIONALE 7

Mis à jour : févr. 16

UN CORDON DE VIE DE TANA À FIANA

Le réseau des transports d’un pays est le poumon qui permet à sa population de vivre, d’échanger, de faire grandir son économie et de combattre la pauvreté. Tandis qu’en France la mythique Nationale 7 est synonyme de vacances et de joie de vivre, la RN7 à Madagascar nous offre quant à elle une toute autre image. La plus longue route nationale malgache s’étire sur 1200 km des Hauts-Plateaux du centre de l’île rouge au bord de l’océan Indien. Les Mérina et les Betsileo, 2 ethnies qui peuplent cette région de Madagascar partagent un tronçon de vie et de route de 400 km à 1200 mètres d’altitude. Il relie la capitale Antananarivo à la ville de Fianaransoa.


RENCONTRE AVEC LE PEUPLES DES HAUTS PLATEAUX


La région des Hauts-Plateaux dévoile la réalité des campagnes. Les paysages de rizières et de terres rouges nous offrent un festival de décors. À mesure que la RN7 défile vers le sud, ce cordon de vie dévoile aussi sa population. Ce sont des rencontres improbables à la sortie d’un virage, des sourires qui s’affichent sur les visages d’un peuple vivant dans la pauvreté. Le culte des ancêtres est omniprésent et régit le quotidien d’une population qui obéit aux « Fady », les interdits. Les rencontres avec la population nous rappellent parfois que la Grande île est classée au 5e rang du tristement célèbre classement des pays les plus pauvres du monde.

»» Lire la suite du reportage ««

Photos et Textes

Marie-Ange PORTAL


20 vues

ASSOCIATION

Association à but non lucratif loi 1901

REGARD PEUPLES ET NATURE 

  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
#regardpeuplesetnature 

©2019 by Regard Peuples et Nature - Site créé par Marie-Ange Portal -  CGV - Mentions légales