LE CARNET DE L'AVENTURIER…

Mis à jour : févr. 16

UN CARNET ET QUELQUES CRAYONS POUR COMPAGNONS DE VOYAGE.

Bien avant l’appareil photo, c’est le carnet de voyage qui prenait place dans le sac ou la besace des grands voyageurs. Porte plumes, pierre noire, crayons et aquarelles formaient, avec le carnet ou les feuilles, un tout précieux et aussi fragile que ne l’est aujourd’hui notre matériel photo : boîtier, batteries, filtres et autres cartes mémoire, à emporter et à préserver tout au long du parcours.

Partir pour plusieurs mois à la découverte de terres inconnues ! Quel bonheur ce devait être. Quelle excitation que celle de se préparer à ce choc inévitable de la première rencontre avec l’inconnu. Je pense aux explorateurs, aux botanistes, aux scientifiques, aux artistes qui s’embarquaient pour de longs mois et qui ont vécu ces moments fabuleux de vraies découvertes...


A des époques bien différentes Léonard de Vinci, Victor Hugo, Théodore Monod et bien d’autres ont choisi de relater ainsi leurs voyages et découvertes. Nous devons tant à leur témérité, à leur audace, mais aussi pour nombre d’entre eux, à leur art et à leur talent. Leurs carnets de l'aventurier détaillés nous ont tant appris.


Les époques, les intentions et les enjeux changent, les technologies aussi, mais nous conservons toujours une âme d’explorateur. Le plaisir et les motivations des carnettistes sont un peu les mêmes, avec peut-être en plus aujourd’hui ce besoin de ralentir la cadence, de découvrir différemment, avec sans aucun doute, la perspective de se créer l’occasion de belles rencontres.


Cela induit une autre approche du voyage. Se poser, observer, repérer, rencontrer, garder les sens en éveil et sortir son matériel en écoutant ses émotions. La magie opère sans tarder : succès garanti en général… après la timidité, l’approche discrète, la curiosité l’emporte. Les fous rires et la complicité s’installent. C’est du bonheur partagé ! et pour cela, pas besoin de changer de continent, le voyage commence à la porte de chez soi et se poursuit tout aussi bien au retour.


Voyageur- carnettiste, voyageur-photographe … ou les deux à la fois ? même ambition pour deux arts pourtant très différents : donner à voir ce que l’on a vécu à travers son propre regard, traduire sur le papier les émotions ressenties, emporter un peu de ces moments éphémères que l’on ne revivra pas. Comme en photo, chacun trouve son propre style…et il y a autant de styles qu’il y a de dessinateurs, jeunes et moins jeunes, amateurs débutants ou talentueux professionnels. Que du bonheur !


La prochaine fois, vous aussi, glissez un carnet et quelques feutres dans votre sac à dos au moment du départ.


Michèle Saint-Martin

Rédactrice


0 vue

ASSOCIATION

Association à but non lucratif loi 1901

REGARD PEUPLES ET NATURE 

  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
#regardpeuplesetnature 

©2019 by Regard Peuples et Nature - Site créé par Marie-Ange Portal -  CGV - Mentions légales