#4- OPÉRATION COLIBRI CONTINUE !

Mis à jour : avr. 6

JE NE SAIS PAS - TERRIBLE AVEU, MOTS INTERDITS, ÉCHEC ASSURÉ…


Nous offrons le numéro 3 du magazine pendant tout le mois d’avril 2020. Pour vous le procurer sans sortir de chez vous, cliquez ici :

https://bit.ly/2JtP8aV


« Je ne sais pas » Terrible aveu, mots interdits, échec assuré… Pendant notre enfance, et particulièrement notre scolarité, les réactions à ces quatre petits mots nous ont profondément marqués. A tel point qu’aujourd’hui les adultes que nous sommes continuent à s’interdire de ne pas savoir. Pour s’en convaincre, il suffit de passer quelques minutes sur les réseaux sociaux où d’innombrables contributeurs essaient de nous convaincre qu’ils savent. Des internautes de tout poil s’improvisent épidémiologistes, politiciens, spécialistes en confinement (tiens, c’est nouveau ça…), conseils en santé publique, et surtout critiques en tout (ça, ce n’est pas nouveau du tout). A tel point que la voix des « experts » des réseaux sociaux rend inaudible les voix des véritables scientifiques, médecins et autres spécialistes.

Et pourtant, que savons-nous aujourd’hui ? Nous découvrons une situation qui était inimaginable il y a trois mois. Nous naviguons à vue sans avoir la moindre idée d’où nous allons, avec pour seuls repères ce qui se passe dans des pays qui ont quelques jours d’avance sur nous… Et nous subissons de plein fouet ce constat terrible : nous ne savons pas ! Nous ne savons pas ce qui nous arrive, nous ne savons pas quand ni comment nous allons en sortir, nous ne savons même pas si nous allons nous en sortir, nous ne savons pas dans quel état sera le monde après. Nous croyons savoir que ce ne sera plus comme avant, mais en réalité nous n’en savons rien non plus.


C’est terrifiant bien sûr, toute notre éducation et notre culture s’opposent à ce « je ne sais pas ». Et pourtant, c’est un des cadeaux que la bébête nous fait ! Nous avons l’opportunité de sortir de cette illusion de savoir, de contrôler, de maîtriser. Ce virus qui en quelques mois a envahi la quasi-totalité de la planète, nous montre avec force que nous ne contrôlons, ne maîtrisons absolument rien. Il suffit d’une minuscule petite chose et le monde entier est désemparé. Oh bien sûr, il y aura toujours des personnes pour dire ce qu’il fallait faire ou ne pas faire : « quand la charrette est cassée, beaucoup vous diront par où il ne fallait pas passer » (proverbe Turc, mais tellement vrai en France aussi !).


Un des plus beaux cadeaux que nous puissions nous faire est d’accueillir le « je ne sais pas ». Ce n’est pas facile : cela exige de lâcher nos certitudes, nos aprioris, nos croyances pour enfin vivre dans le monde tel qu’il est, et non pas tel que nous voudrions qu’il soit. Je ne sais pas comment les choses devraient être, je ne peux que constater comment elles sont. Je ne sais pas pourquoi ce virus est apparu, ni comment il fonctionne, ni ce qu’il faut faire pour que cela s’arrête. Je ne peux que constater qu’aujourd’hui il est là, accueillir cela, et faire ce qui semble être la meilleure solution : rester chez moi, me protéger, protéger les autres. Quelle arrogance que de penser que je sais mieux que les autres ce qu’il aurait fallu faire ! Quelle arrogance que de penser que j’aurais fait mieux !


Accepter que « je ne sais pas » c’est revenir à la réalité, à qui je suis vraiment. C’est tout simplement réel : je ne sais pas !

Cela ne signifie pas ne rien faire, bien au contraire : accueillir le réel, accepter la réalité du « je ne sais pas » permet de réfléchir sereinement, et de poser des actions justes, sans être parasité par l’émotionnel, par nos projections, par nos jugements et nos aprioris. Plutôt que de lutter contre le réel parce qu’il ne correspond pas à ce que nous voulons, nous pouvons l’accueillir et, à partir de là, agir pour évoluer. Le réel n’est pas l’ennemi à abattre, c’est le point d’appui pour avancer et grandir, en tant qu’individu et en tant qu’espèce.

Je vous souhaite d’accueillir le « je ne sais pas » avec sérénité et confiance !


Chez Regard Peuples et Nature, nous ne savons pas d’avantage de quoi demain sera fait, mais c’est aujourd’hui, pour apporter notre gouttelette d’aide au confinement, que nous vous faisons cadeau de notre magazine, numéro 3, !

N’hésitez pas, si ce n’est déjà fait, à le télécharger en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://bit.ly/2JtP8aV

Excellente journée !

Claude Haar Rédacteur du Magazine


»»»»»» Nous offrons le numéro 3 du magazine pendant tout le mois d’avril 2020. Pour vous le procurer sans sortir de chez vous, cliquez sur l'image !

https://bit.ly/2JtP8aV

CONTINUEZ À VIVRE L'AVENTURE AVEC NOUS EN VOUS ABONNANT ICI !


ASSOCIATION

Association à but non lucratif loi 1901

REGARD PEUPLES ET NATURE 

  • Facebook - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
#regardpeuplesetnature 

©2019 by Regard Peuples et Nature - Site créé par Marie-Ange Portal -  CGV - Mentions légales