Capture d’écran 2021-10-22 134341.png
Capture d’écran 2021-10-22 134737.png
RPN - NUMERO 8.png

REGARD PEUPLES

 

ET NATURE

#8

GRAND REPORTAGE

EDITORIAL | L’enfer des quarantièmes rugissants

Couler à pic en moins de 2 minutes, sentir sa vie basculer dans l’enfer des Quarantièmes Rugissants, perdu dans l’immensité de l’Atlantique Sud, quelque part entre le Cap Horn et le Cap de Bonne-Espérance. Kevin Escoffier a vécu cette expérience durant la course du Vendée Globe réunissant les meilleurs navigateurs au monde. Jean Le Cam s’est dérouté, sachant qu’il perdait alors tout espoir de remporter cette compétition prestigieuse, un tour du monde en solitaire, pour venir en aide à un homme en perdition se battant contre les éléments de la nature.

Dans une telle épreuve, il n’y a plus de course, plus de compétition, mais la réalité frappante de la dureté de ce métier de marin et la mise en lumière de ce qui fait notre humanité : l’entraide et la solidarité. Il a passé environ 10 heures à bord d'un radeau de sauvetage dans une mer déchaînée. Il se souvient de son sauvetage par le skipper Jean Le Cam comme d'une « belle histoire humaine ».

" Dans ces situations-là, on oublie un peu la compétition et on s'aperçoit qu'on peut se créer de très beaux souvenirs en gagnant une course mais que l’on peut également s'en créer d'aussi beaux, voire plus, avec une belle histoire humaine " affirme Kevin Escoffier.

 

L’année 2020 aura été pour la grande majorité de l’humanité une épreuve collective, vécue dans des conditions différentes que l’on soit à Paris, à Delhi, ou ailleurs ; Une guerre contre un ennemi invisible mais tout aussi effrayant que les déferlantes des Quarantièmes Rugissants pour les marins. Pourtant, nous souhaitons passer en 2021 le Cap de « Bonne-Espérance ».

En regardant en arrière, essayons de nous souvenir que nous avons vu naître au cours de cette période de pandémie des actions extraordinaires d’entraide et de solidarité.

 

Pour vous aider à passer ce cap difficile, toute l’équipe de Regard Peuples et Nature s’est de nouveau mobilisée pour vous offrir le meilleur. Tout y est ! La nature et les peuples du monde sont au rendez-vous de ce numéro encore plus dense et plus passionnant, avec 140 pages de reportages, de culture et d’évasion. Nous tenons rigoureusement le cap d’un nouveau numéro « zéro pub » pour nous exonérer de toute influence publicitaire, pour garder notre liberté d’expression et le choix des sujets abordés.

Nous partons au Maroc pour éveiller vos 5 sens, au Japon pour skier sur les pentes enneigées de l’île d’Hokkaido, au Chili à la rencontre des petites âmes au bord de la route, au Bhoutan, appelé le pays du bonheur, et sa partie invisible. Nous ferons pour la dernière fois de l’année une grande escapade en Inde. Nous vous invitons à faire plus ample connaissance avec Isabelle Autissier, une femme d'exception au service de la planète. Enfin, nous vous proposons un reportage passionnant pour vivre l’aventure

extraordinaire de Papy et Mamie et leurs 6 400 enfants.

Nous vous donnons rendez-vous en 2021 !

Grâce à votre soutien, chers lecteurs et lectrices, nous saurons maintenir le cap et vous proposer de nouvelles fenêtres ouvertes sur le monde.

Capture d’écran 2021-10-22 171529.png

INFINIMENT NATURE | Un rêve japonais

Capture d’écran 2021-10-22 135614.png

Lorsque les vents glaciaux de Sibérie s’abattent sur l’île du nord du Japon, les nuages formés en mer déversent quantité de flocons aux formes surprenantes qui s’accumulent en d’épaisses couches de neige aérée sur les flancs des volcans.

Nous avons troqué notre kayak et les chaussures de randonnée pour de larges spatules l’hiver dernier afin d’assouvir un vieux rêve, celui de skier la fameuse poudreuse nipponne.

Capture d’écran 2021-10-22 140649.png

Parisienne d'origine, Isabelle Autissier s'est intéressée très jeune à de nombreux combats en rapport avec l'être humain et la nature. Dans les années soixante-dix, les questions environnementales commencent à l'attirer. Comme beaucoup de jeunes de l'époque, elle est sur le terrain du Larzac.

Elle est née dans le XIIème arrondissement de Paris mais passe sa jeunesse à Saint-Maur, dans la banlieue parisienne.

L’envie de faire de nouveaux projets et de s’investir différemment après 4 tours du monde la pousse à abandonner les courses en solitaire.

Elle décide de passer à autre chose. Sa carrière scientifique, sa trajectoire sportive et son observation de la nature vont se conjuguer pour une prise de conscience de l’urgence en matière d’environnement.

PORTRAIT|Isabelle Autissier
Une femme, plusieurs vies

Un événement captivant, chaotique et intensément coloré, d'une grande importance religieuse et économique, se déroule chaque automne au bord du Thar dans la ville sainte de Pushkar au Rajasthan.

RÉCIT DE VOYAGE - RAJASTHAN 
Pushkar, un marché pas comme les autres

 

MAROC - LA VALÉE DU DRÂA | La vallée des mille et une nuits

Capture d’écran 2021-10-22 141920.png

De Ouarzazate, capitale marocaine du cinéma mondialement connue, à Zagora aux portes du désert, un cordon de vie enchanteur se déroule sur 164 km, la vallée du Drâa, une vallée des mille et une nuits. Au fil de l’eau s’égrainent des paysages à couper le souffle, des oasis aux odeurs de jasmin et de fleurs d’oranger, des Ksours majestueux perchés sur des plateaux tabulaires, promontoires qui servaient à protéger les oasis et leurs voies d'accès. Les Kasbahs, quant à elles, servaient de points de ravitaillement pour les habitants du désert et défendaient les caravanes contre les pillards nomades. Les milliers de jardins parsemés le long de la vallée nous conduisent aux portes du désert. « Cette partie du Maroc est la passerelle entre l’Europe et la véritable Afrique disait Henri Terrasse. » La vallée du Drâa est une invitation à l'éveil des 5 sens, un chemin créatif où les émotions les plus douces sont une explosion de bonheur.

INDE | Vie de femmes

Le quotidien des femmes en Inde est un chemin semé d'embûches, quel que soit leur âge, particulièrement au sein des familles les plus défavorisées.

Les conclusions d’une enquête récente de Thomson Reuters ont abouti à présenter l’Inde comme le « pays le plus dangereux » au monde pour les femmes. Le triste décor est planté !

Capture d’écran 2021-10-22 153237.png

DÉCOUVERTE

GRAND REPORTAGE

MAIS AUSSI ...

Capture d’écran 2021-10-22 153721.png
ZOOM SUR LE MONDE

Du vin en chemin

VOYAGE LITTÉRAIRE

Une sélection de livres et carnets de voyage de la rédaction du magazine

NOUVELLE

by Céline

Un jour ordinaire au pays du bonheur

LES RENDEZ-VOUS DE DINA

Vie culturelle - Malgré la Covid 19

Capture d’écran 2021-10-22 152327.png

RÉCIT DE VOYAGE - CHILI 
Las animitas

En juin 2018, à l’occasion d’un voyage au Chili, Anthony Lebourlier s’est intéressé de près aux animitas (les petites âmes). Il s'agit de petites chapelles construites à la mémoire de défunts victimes d’une mort brutale sur l’espace public. Issue de croyances et pratiques ancestrales, l’édification pour le moins anarchique de ces animitas ne répond à aucune règle et participe étonnamment à l’identité du paysage chilien.